Bouaké (Côte d’Ivoire)

 

carte-drapeaux-beninQuelques infos :

Où ? BOUAKE (Côte d’Ivoire) – rue de l’Amitié Air France
Depuis quand ? 1966
Pour quoi ? Formation humaine intégrale, préparation au CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle) en Coupe-Couture et Coiffure-Esthétique
Pour qui ? 120 jeunes filles et jeunes femmes de 14 à 29 ans déscolarisées ou non scolarisées.

 

Petite Histoire : Ouvert en 1966,  le centre de Bouaké répondait à la demande de Monseigneur André Duirat, évêque du diocèse de Bouaké, avec l’assentiment des autorités civiles.

Bouaké-bâtiment-principal

Bâtiment principal

Les premières jeunes qui se présentent, non scolarisées, viennent des campagnes pour être aide-ménagères ou gardiennes d’enfants chez une parente. Nourries, logées, elles ne peuvent pas prétendre à un salaire.
Issues de familles immigrées des pays voisins, pour la plupart, d’origine ethniques variées, les jeunes accueillies à Claire Amitié ont très vite manifesté le désir de se former.

Apatam

Apatam

 

 

Au fil des années, l’accueil s’ouvre à des jeunes filles scolarisées en primaire mais sans moyens financiers qui désirent poursuivre des études secondaires. Déterminées à assumer leur avenir, elles font preuve d’ambition et de dynamisme.

Le programme éducatif adapté à la demande, veut leur offrir les meilleures chances d’une réussite personnelle et sociale.

Le centre a accueilli chaque année jusqu’à 150 jeunes.
Après une période d’interruption,  durant le plus dur de la crise politique, les jeunes restées à Bouaké ont vu avec joie les portes s’ouvrir à nouveau.

 

Aujourd’hui : Depuis la réouverture, le nombre de jeunes accueillies progresse régulièrement.
En 2013-2014, 120 jeunes filles et jeunes femmes se sont inscrites. Issues de milieux précaires, ayant subi les conséquences des conflits inter ethniques, au plan matériel, moral, familial, elles désirent se re-construire en participant avec assiduité à la formation proposée à Claire Amitié En savoir plus 

Objectifs

Poursuivre l’accueil et la formation de base

Fidèle à sa mission, Claire Amitié à Bouaké poursuit l’accueil et la formation intégrale pour :
….. des jeunes filles non scolarisées n’ayant plus aucune chance d’épanouissement par l’école
….. des jeunes filles déscolarisées à la suite d’échecs scolaires et/ou de la guerre civile.

Développer les formations diplômantes

La mise en place de deux modules dans les domaines de coiffure-esthétique et de coupe-couture permet aux jeunes femmes d’acquérir, en trois ans, le Certificat d’Aptitude Professionnelle (C.A.P.)
Ces modules sont proposés à des jeunes de condition sociale précaire, désireuses d’acquérir une formation pratique en vue d’une autonomie financière, et ayant pu déjà bénéficier d’une scolarité de niveau secondaire.
Outre les débouchés dans les domaines spécifiques de la coiffure-esthétique et de la coupe-couture, les Certificats d’Aptitude Professionnelle donneront à leurs titulaires une garantie de formation générale suffisante pour trouver éventuellement un emploi dans d’autres professions. Les demandes sont nombreuses.
Seul le Centre Technique Féminin, dispensait jusqu’à aujourd’hui  ce type de formations à Bouaké d’où un travail de partenariat entre Claire Amitié et ce centre.

Claire Amitié a mis en place ces volets éducatifs en présentant les élèves en candidates libres ; les résultats sont encourageants : les six premières candidates ont obtenu leur diplôme.
Il est nécessaire de développer les moyens (salles de classe notamment) pour améliorer les conditions de ces formations.

 

Nous contacter
Responsable : Isabelle Kouakou

Par courrier postal : 01 BP 818 – BOUAKE (Côte d’Ivoire)
Par téléphone : + 225 31 63 24 51
Par email : contact@claireamitie.org

 

Rapport d’activité à télécharger : Claire Amitié en Afrique en 2015

 

image_pdf