Bouaké (Côte d’Ivoire)

Petite histoire

Ouvert en 1966, le foyer de Bouaké répondait à la demande de Monseigneur André Duirat, évêque du diocèse de Bouaké, avec l’assentiment des autorités civiles.

Les premières jeunes qui se présentent, non scolarisées, viennent des campagnes pour être aide-ménagères ou gardiennes d’enfants chez une parente. Nourries, logées, elles ne peuvent pas prétendre à un salaire.

Issues de familles immigrées des pays voisins, pour la plupart, d’origine ethniques variées, les jeunes accueillies à Claire Amitié ont très vite manifesté le désir de se former.

EN BREF

Lieu : Bouaké – Côte d’Ivoire

Année d’ouverture : 1966

Effectif en 2017 : 120 femmes

Formations dispensées : coiffure, coupe/couture, informatique, pâtisserie

Membres Permanents sur place : 3

Au fil des années, l’accueil s’ouvre à des jeunes filles scolarisées en primaire mais sans moyens financiers qui désirent poursuivre des études secondaires. Déterminées à assumer leur avenir, elles font preuve d’ambition et de dynamisme.

Le programme éducatif adapté à la demande, veut leur offrir les meilleures chances d’une réussite personnelle et sociale.

Le foyer a accueilli chaque année jusqu’à 150 jeunes.

Après une période d’interruption, durant le plus dur de la crise politique, les jeunes restées à Bouaké ont vu avec joie les portes s’ouvrir à nouveau.

Fidèle à sa mission, Claire Amitié à Bouaké poursuit donc l’accueil et la formation intégrale pour :

  • des jeunes filles non scolarisées n’ayant plus aucune chance d’épanouissement par l’école,
  • des jeunes filles déscolarisées à la suite d’échecs scolaires et/ou de la guerre civile.

Agréé par le Ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle comme Etablissement Privé de Formation Professionnelle, Claire Amitié Bouaké a mis en place deux modules dans les domaines de coiffure-esthétique, de coupe-couture et pâtisserie qui permettent aux jeunes femmes d’acquérir, en trois ans, le Certificat d’Aptitude Professionnelle (C.A.P.).

Il est nécessaire de développer les moyens (salles de classe notamment) pour améliorer les conditions de ces formations.

Claire Amitié Bouaké a mis en place un plan d’action concret pour les jeunes femmes accompagnées :

  • Fiche techique de suivi de chaque jeune pour mieux la connaître dans son milieu familial en vue de l’accompagner efficacement.
  • Visite systématique dans les familles pour s’imprégner des réalités qu’elles vivent.
  • Ecoute et dialogue en lien avec les parents.
  • Accompagnement des jeunes femmes, surtout des plus démunies pour qu’elles connaissent leur histoire et puisse la gérer au mieux
  • Appel à des personnes compétentes pour résoudre les situations qui sortent du commun.

Nous contacter

Responsables :

  • Jeanne Ciss

Par courrier postal : 01 BP 818 – BOUAKE (Côte d’Ivoire)

TEL : + 225 31 63 85 32bouake@claireamitie.org

Partager cette page :