Témoignage

Raymonde, Foyer de Cotonou

Cette formation m’a beaucoup aidée. Aujourd’hui, je me sens bien dans mon corps et dans mon esprit.

Découvrez d'autres témoignages

Naira,
Foyer de Salvador de Bahia

Naira, de Salvador de Bahia

Aujourd’hui, je me sens bien dans mon corps et dans mon esprit j’ai appris assez de mets, de gâteaux, j’essaye de mettre en pratique l’hygiène en général… Je m’appelle ODOULAMI Raymonde. J’ai 20 ans. Je vis avec ma mère, mon petit frère et mon grand frère. Je suis orpheline de père. Avant de venir au centre j’étais élève en classe de 3ème. J’ai interrompu les cours pour raison de maladie et par manque de moyens de ma famille.

Après avoir vécu une année à la maison près de maman pour l’aider dans les travaux ménagers, mon grand frère m’accompagna chez les sœurs au centre Claire Amitié pour m’inscrire dans le but de me donner une formation en cuisine, pâtisserie et restauration.

J’ai suivi pendant deux ans cette formation et j’ai vu qu’en plus de la cuisine, la pâtisserie et la restauration, il y’avait d’autres matières aussi importantes comme l’hygiène alimentaire, corporelle et vestimentaire, le français, le jardinage, la puériculture, le sport et surtout la formation humaine. La formation en première année n’a pas été facile pour moi : j’étais trop timide et j’étais trop triste, j’avais peur de m’approcher des autres filles qui s’habillaient bien, qui prenaient le petit déjeuner et qui se restauraient à la récréation ; pour moi elles semblaient tout avoir déjà. Je les voyais épanouies. Il m’est arrivé de les envier et de vouloir être comme elles mais je ne pouvais pas ; en plus, toute ma scolarité n’était pas réglée.

Mais par la grâce de Dieu les Sœurs m’ont trouvé un bienfaiteur qui a payé le reste de ma scolarité car ma famille n’arrivait plus à y faire face.

Cette formation m’a beaucoup aidée. Aujourd’hui, je me sens bien dans mon corps et dans mon esprit j’ai appris assez de mets, de gâteaux, j’essaye de mettre en pratique l’hygiène en général donc d’être propre sur mon corps,dans mes habits et tout autour de moi. La formation humaine m’a permis de sortir de moi-même. J’ai commencé à parler avec les autres, à oublier ma tristesse, à vaincre ma timidité et à prendre la parole devant mes camarades. J’ai encore du chemin à faire mais je rends grâce pour tout ce qui est déjà acquis.

Je remercie les sœurs pour avoir mis tous les moyens à ma disposition pour le stage de deux mois effectué à Benin Marina Hôtel. J’ai appris et découvert d’autres méthodes culinaires qui renforcent mes connaissances en matière de cuisine restauration et pâtisserie. Mes sincères remerciements à la sœur Léontine ! Que Dieu lui donne la force, la santé et que la Vierge Marie la couvre de son manteau virginal. Je remercie tous mes formateurs et formatrices, que le Seigneur leur donne la santé et une longue vie. Je remercie Thérèse Cornille fondatrice des foyers Claire Amitié pour avoir eu l’idée de créer un tel centre pour la réinsertion sociale de la jeune fille défavorisée.

Aujourd’hui, je sors avec un diplôme professionnel. Merci au Seigneur! Merci à mon bienfaiteur ! Je voudrais dans l’avenir exercer ce travail pour gagner mon pain, aider ma mère et d’autres personnes en situation difficile

Je vous remercie du fond du cœur et que le Seigneur vous bénisse !!!

Raymonde ODOULAMI

Partager cette page :