Témoignage

Marcelle Akpédjé Assogba, Foyer de Cotonou

Je n’oublierai jamais le centre Claire Amitié qui m’a permis de me retrouver et donc d’être épanouie aujourd’hui.

Découvrez d'autres témoignages

Naira,
Foyer de Salvador de Bahia

Naira, de Salvador de Bahia

Je m’appelle ASSOGBA Marcelle Akpédjé ; j’ai 22 ans. Qui aurait cru, moi aujourd’hui, me compter parmi toutes ces diplômées!

J’ai fréquenté le collège jusqu’en classe de 3ème. Ayant échoué deux fois au BEPC, je ne savais quoi faire. J’ai commencé à chercher au fond de moi ce qui n’allait pas, pourquoi je n’avançais pas et je me demandais si j’allais reprendre pour la troisième fois. Ma grande sœur est intervenue dans ma recherche de formation ainsi que ma maman qui avait entendu la sœur Léontine, un dimanche, présenter le centre dans l’église de Cococodji. Ainsi, j’ai pu connaître de centre Claire Amitié

Au début de la formation j’étais timide et toujours dans mon coin, stressée, triste. Je me demandais si je pouvais m’en sortir car je ne m’approchais pas trop des autres filles qui étaient plus éveillées que moi. Difficilement je causais avec elles mais les sœurs étaient attentives à moi. Elles m’ont permis de suivre la formation par leur encadrement et leur amabilité.

Dans ce centre tout s’est bien passé pour moi parce que j’ai reçu une formation professionnelle en pâtisserie, cuisine, restauration et tout ce qui concerne :
– l’hygiène en générale pour notre santé,
– la puériculture pour l’entretien du bébé,
– le français qui m’aide dans mon expression,
– le sport pour être active dans la vie,
– et le jardinage pour le bien être de ma famille plus tard car c’est en mangeant bien qu’on vit mieux
– la formation humaine pour être bien dans son corps dans son esprit et dans la société. Cette formation humaine m’a beaucoup aidée à lutter contre ma timidité, ma peur et avoir un autre regard sur les personnes autour de moi et d’être ouverte sur le monde.

J’ai acquis beaucoup de bonnes choses dans ce centre. Les stages à l’extérieur, à Benin Marina Hôtel et à la pâtisserie la Gerbe d’Or m’ont donné un complément ma formation.

Je sais aujourd’hui ce qu’est que le travail en équipe, ce n’est pas toujours facile. Je n’oublierai jamais le centre Claire Amitié qui m’a permis de me retrouver et donc d’être épanouie aujourd’hui. Je souhaite longue vie et santé à tout le personnel de ce centre.

Mes sincères remerciements :
– au seigneur tout puissant qui a tout créé et qui nous a donné la vie.
– à Thérèse CORNILLE, fondatrice des foyers Claire Amitié pour son œuvre
– à mes frères et sœurs et à ma maman chérie pour leur soutien moral et financier
– mes remerciements vont également aux sœurs Léontine et Solange qui furent pour moi des mamans dans ce centre.

Mon projet : je sais qu’après la libération, je ne vais pas rester les bras croisés. J’aiderai les petits enfants les plus pauvres en occurrence les orphelins à connaitre le Christ par les cours de Catéchèse. En plus de cela, je désire être une grande restauratrice, travailler en cuisine et en pâtisserie et former les orphelins afin qu’ils aient un avenir meilleur. Merci à chacun et chacune pour votre présence, votre soutien et votre attention. Que le seigneur vous bénisse !!!

Marcelle Akpédjé ASSOGBA

Partager cette page :